Le concours MAF, la formation professionnelle reconnue à sa juste valeur

Choc vous a parlé récemment des Worldskills, qui est la compétition mondiale des métiers. Il existe également en France le célèbre concours « Un des Meilleurs Apprentis de France » (MAF) qui attire 5000 candidats chaque année, inscrits dans plus de 120 métiers, dont ceux de la carrosserie-peinture.

Jocelyne Caprile, Vice-Présidente de la Société Nationale des Meilleurs Ouvriers de France, organisatrice du concours, partage avec nous son engagement à accompagner les nouvelles générations qui se forment aux métiers artisanaux.

UN CONCOURS QUI MOTIVE LES JEUNES

Créé en 1985, il s’adresse aux jeunes, âgés de moins de 21 ans, en formation initiale (CAP, Bac Pro) provenant d’établissements publics ou privés, sous statut scolaire ou sous contrat d’apprentissage.

Le concours permet aux candidats de développer leur goût du travail bien fait, d’affirmer leur personnalité, leur passion, leur esprit d’initiative, de progresser dans leurs compétences, d’obtenir la juste récompense de leur effort et de témoigner avec fierté aux yeux de tous de l’efficience de leur formation.

Les candidats doivent travailler sur des œuvres propres à leur métier d’appartenance. Ils pourront bénéficier de conseils pédagogiques de la part de leur professeur, de leur formateur ou de leur maître d’apprentissage.

LES CHIFFRES CLÉS

« En 2022, ce sont ainsi près de 900 lycées et centres de formation qui ont concouru via leurs candidats, au concours organisé en trois sélections (départementale, régionale et nationale). Et seules les médailles d’Or régionales sont sélectionnées pour participer aux épreuves finales nationales » déclare Jocelyne Caprile.

Et ce concours n’existerait pas sans les 4500 bénévoles à travers la France, qui déploient leur énergie à chaque étape. Plus qu’un concours, c’est toute une solidarité intergénérationnelle qui permet la transmission de savoir-faire exceptionnels et la promotion du travail manuel.

Et cette année, nous honorons les 400 lauréats nationaux le 17 février, au Théâtre du Châtelet (Paris,75) en présence de plusieurs ministres dont M. Pap Ndiaye, ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse et Mme Olivia Grégoire, ministre des PME, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme» s’enthousiasme Jocelyne Caprile.

LA FILIERE CARROSSERIE-PEINTURE DIGNEMENT REPRESENTÉE 

L’engouement pour ce concours ne date pas d’aujourd’hui pour la filière carrosserie-peinture.

Léa Garigue, étudiante au lycée Cisson (Toulon, 83) a été Meilleure Apprentie de France en 2014 dans la catégorie « Peinture Décoration en carrosserie ». Elle a produit un objet exceptionnel, non pas une simple image mais un véritable chef-d’œuvre entièrement fait à la main et a obtenu une note exceptionnelle : 18/20 au concours national du meilleur apprenti de France !

Plus récemment, en 2021, dans la catégorie « Réparation des carrosseries automobiles », saluons les performances des médaillés d’Or : Audrey Desnoë (URMA – Maine-et-Loire), Valentin Moro et Alex Conier (Compagnons du Devoir – Occitanie), Marco Rosso (Lycée Don Bosco – PACA)… Découvrez tous les lauréats ici.

UN PASSEPORT POUR L’EMPLOI

Le concours a un véritable impact sur l’employabilité des jeunes. Il a l’ambition de détecter les jeunes talents ayant de réelles compétences professionnelles et de leur permettre une meilleure insertion dans le monde professionnel ! 

De nombreux jeunes nous ont témoigné après le concours, que la recherche d’un emploi ou d’une formation qualifiante était plus facilement accessible. En effet, c’est un gage de qualification et d’accès à l’emploi. 

Choc vous donne RDV le 17 février pour découvrir les grands gagnants de l’année 2022 des catégories Peinture automobile et Réparation en Carrosserie automobile et saluer les performances d’une filière d’excellence !